Accueil ATM  >  Les missions

Le projet 2007 / 2009 de l’Association Trans Musicales

(Rédigé en 2006)

Principes historiques

    Dans la poursuite de l’histoire des Rencontres Trans Musicales de Rennes, le projet artistique et culturel de l’Association Trans Musicales se construit sur les postures tenues lors des premières éditions du festival.
    L’utopie première qui a forgé notre naissance était de pouvoir choisir librement sa culture à un moment où les chemins de traverses face à un art et une culture académisées étaient peu fréquentés. Vingt-sept ans plus tard, il apparaît que les possibilités de choix ne sont pas plus évidentes. Pour des raisons maintenant liées aussi à une industrialisation mondiale de la culture dans une société de consommation et de loisirs, il est toujours aussi difficile d’opérer ses décisions culturelles en toute liberté et en connaissance de cause.

Les Rencontres Trans Musicales de Rennes

    Nées dans l’éphémère d’une revendication, les Rencontres Trans Musicales s’incarnent toujours dans leur nom : il symbolise le projet, immédiatement, à la fois dans sa philosophie et dans son action. Le préfixe « trans » signifie le mouvement, l’exploration. Il évoque une quête, celle de l’inattendu. Et ce périple à l’intérieur de toutes les musiques se place sous le signe de la curiosité. La motivation du voyage sans cesse recommencé est bien la rencontre, aventure humaine cristallisée autour de l’émotion artistique. Cette recherche de nouveaux sons est une invitation à ressentir ensemble ces émois artistiques avec l’intensité d’une première fois.

Et maintenant...

Ayant traversé les différentes périodes de l’amateur éclairé à l’acteur culturel professionnel, l’ATM est devenue une structure culturelle responsable, dans sa plus large activité, d’une unité de production / diffusion exerçant son action dans le champ du spectacle vivant en musiques actuelles.
    En raison même de son déterminisme originel, l’ATM élabore son projet sur l’axiome de la diversité culturelle. Ses finalités sont : travailler les musiques actuelles en tant qu’expression artistique et culturelle, affirmer la diversité des propos artistiques, rendre compte de leur richesse, en accompagner le renouveau, proposer le projet artistique comme lieu d’émergence de mouvements musicaux, proposer le projet culturel comme espace de rencontre, d’échange, d’initiation et de formation entre les publics et la musique.

Deux outils au service d’un même projet

    L’ATM développe ses actions sur deux pôles principaux : les Rencontres Trans Musicales et la salle de l’Ubu. Sont exploitées les complémentarités entre le caractère événementiel, exceptionnel et international des Rencontres, d’un côté, et la permanence du travail, l’ouverture quotidienne aux artistes et aux publics, l’ancrage local dans le cadre de la salle de l’Ubu, de l’autre côté.
    Les Rencontres sont définies comme un avant-poste d’observation de la scène musicale à l’échelle mondiale. Festival, elles interrompent le quotidien et en renversent les codes afin de proposer un autre mode de vie culturelle, entièrement dédié à la découverte des musiques et à l’exploration de leurs singularités. Espace de la démesure, elles affirment une curiosité à l’égard de toutes les formes d’expression musicale, une liberté pour faire exister cette diversité, improbable dans la normalité journalière, et osent la rencontre directe entre publics et artistes.
    L’Ubu est un laboratoire aux côtés des artistes et des publics. Espace permanent, il est le lieu du travail artistique, ouvert sur la scène locale et régionale. Il doit aussi être un repère pour les populations : tant dans la diffusion ouvrant un large panorama sur toutes les musiques que dans la mise en proximité de l’univers culturel vers tous les publics.
    Les actions tendent à s’inscrire tout à la fois sur les Rencontres Trans Musicales et sur l’Ubu afin de conjuguer les caractéristiques inhérentes à chaque pôle.